Pourquoi il vaut mieux consommer des fruits et légumes bio ?

consommer fruits et légumes bio

De plus en plus de Français se tournent vers la consommation d’aliments issus de l’agriculture biologique. L’une des raisons à cela est qu’ils contribuent à la santé humaine. Étant cultivés dans les conditions les plus naturelles possibles, les fruits et légumes bio sont dépourvus de produits chimiques. Ainsi, ils s’adaptent mieux à l’organisme humain. Découvrez dans cet article toutes les raisons pour lesquelles il faut privilégier les aliments bio.

Manger des fruits et légumes bio pour améliorer la santé

Comparée à l’agriculture conventionnelle dans laquelle on a recours à l’utilisation d’intrants chimiques, l’agriculture biologique offre une alimentation saine et savoureuse. En effet, les fruits et légumes bio contiennent plus de vitamines, de minéraux et de nutriments indispensables au bon fonctionnement de notre organisme. En raison de leur forte teneur en anti-oxydants, ils peuvent être dégustés avec leur peau. D’ailleurs, c’est cette partie ainsi que la chair périphérique qui sont particulièrement concentrées en sels minéraux et en vitamines.

Consommer bio, c’est aussi réduire les risques d’intégrer des produits chimiques dans son alimentation dont les pesticides et les engrais. Une fois entrées dans le corps humain, ces substances chimiques attaquent et affaiblissent le système immunitaire, ce qui ouvre la porte à diverses maladies : cancer, troubles de la fertilité, infections respiratoires, troubles neurologiques, intoxication chronique, allergies, insuffisance rénale, etc. Des légumes et des fruits bio garantissent alors, une santé de fer pour les consommateurs.

Par ailleurs, les fruits et les légumes bio renferment naturellement plus de sucre que les aliments non bio. En conséquent, ils sont plus savoureux et nécessitent une moindre quantité de sel ou de sucre lors de leur préparation. Mais ces aliments tiennent également leur saveur de leur récolte à maturité. Étant arrivés à la fin de leur développement, ils ont eu le temps de se gorger en arômes.

Manger des fruits et légumes bio pour une démarche éco-responsable

La consommation d’aliments bio entre dans le cadre d’une démarche écologique. En effet, elle permet d’améliorer l’agriculture biologique en soutenant les agriculteurs. Lors de la production et du transport des aliments non bio, l’environnement subit de lourdes conséquences pour ne citer que la pollution de l’air, de l’eau ou du sol, l’élimination des insectes pollinisateurs, le rejet de CO2, l’utilisation accrue des serres chauffées… Alors que dans la culture bio, on utilise des matières organiques et végétales qui n’engendrent aucun problème sur l’environnement. Manger des produits bio est alors une manière de participer au maintien de la biodiversité végétale et à la protection des ressources naturelles.

Profiter des fruits et des légumes bio à un prix abordable

Contrairement aux idées reçues, les aliments bio ne sont pas uniquement réservés aux riches. Certes, leur prix est plus élevé que celui d’un aliment non bio en raison de la nécessité de plus de main d’œuvre et de plus de temps alors que le rendement obtenu est faible. Toutefois, ils offrent un meilleur rapport qualité-prix et restent accessibles à tous. D’ailleurs, les agriculteurs œuvrant dans ce secteur bénéficient de deux subventions : l’aide au maintien et l’aide à la conversion biologique. Cela leur permet de réduire le prix de leurs produits sur le marché.

Comment identifie-t-on un produit bio ?

Devant tant de produits proposés sur les étals des magasins, il n’est pas toujours facile de reconnaître ceux qui entrent dans la catégorie bio. Néanmoins, on peut les identifier à partir des mentions écrites sur leur emballage. Les aliments bio sont certifiés par le label AB Agriculture Biologique ou le label bio européen. Le premier a été créé en 1985 et est délivré par le ministère de l’agriculture tandis que le second a été établi depuis 2010 et est reconnu également sous le nom de “Eurofeuille”. Ces deux labels attestent la conformité des produits en fonction des exigences de l’Union européenne.