Manger cru pour protéger l’environnement

Le régime crudivore est devenu un mode de vie en expansion. Ce type d’alimentation permet de préserver une certaine qualité nutritionnelle, mais en plus, il va participer à la préservation de l’environnement. Comme la transformation et la cuisson des aliments nécessitent une dépense conséquente en énergie, manger cru permet d’économiser les ressources de notre planète.

Qu’est-ce qu’un régime crudivore ?

Le principe de ce régime nutritionnel consiste à remplacer la viande et tout type d’aliments transformés ou cuits par des aliments crus ; et pour la plupart des adeptes, des produits frais. Certains ont même décidé de cultiver pour assurer leurs besoins.

La cuisine d’un crudivore est minimaliste, car il n’a pas à utiliser beaucoup d’appareils. En effet, l’unique machine qui lui est vraiment nécessaire est l’extracteur de jus. Si vous souhaitez vous en procurer un, il vous est possible d’aller plus loin sur : extracteursdejus.net, où vous trouverez de nombreuses explications.

Le régime crudivore préconise la consommation de produits bio, pour que l’alimentation devienne encore plus saine. Faute de produits bio, un crudivore va être exposé aux méfaits des pesticides, mais aussi, à des aliments pouvant contenir moins de nutriments.

Pourquoi doit-on changer de mode d’alimentation ?

L’alimentation mondiale actuelle est considérée comme trop lourde pour l’environnement. La star de la pollution est actuellement l’élevage. Celui-ci provoque 1/5 de la pollution dans le monde et est suivie de la cuisson qui détient encore un record d’émission de dioxyde de carbone dans l’air.

L’industrie agroalimentaire gaspille également un maximum d’énergie. Ne serait-ce que pour le transport des matières premières et l’acheminement des produits finis, les carburants et le mode de préservation en camions frigorifiés émettant du gaz à effet de serre.

Outre les conséquences du mode d’alimentation actuel sur l’environnement, la santé de l’Homme est mise en péril. Les aliments transformés, les différentes sortes de viande, mais également les aliments trop cuits sont des agents acidifiants capables d’entraîner un affaiblissement des cellules.

Manger cru : qu’est-ce que cela va changer ?

Concrètement, le cru va permettre de réduire tous les dégâts causés par l’industrialisation et l’élevage intensif. La déforestation et l’émission de gaz à effet de serre peuvent être efficacement réduites puisque la consommation d’aliments transformés va décroître.

La nature ne pourra que mieux se porter puisque les adeptes du régime crudivore vont planter eux-mêmes leurs aliments tout en évitant les engrais ou l’utilisation de tout produit chimique sur leur plantation. Ce qui sera certainement très bénéfique pour le sol et donc l’écologie.

En outre, quand les aliments à consommer sont achetés à proximité, l’économie d’énergie que cela peut générer est non-négligeable. En effet, lorsque les véhicules à moteur sont remplacés par la marche et le cyclisme, l’environnement se porte mieux. Tout comme lorsque la consommation d’électricité baisse.

Les consignes pour manger cru et sain

D’abord, il faut savoir qu’il est important de garantir l’hygiène de l’aliment que l’on va consommer. Comme il n’est plus possible de compter sur la chaleur pour tuer les agents pathogènes, il est impératif de manger des légumes et des fruits bien nettoyés.

Si vous souhaitez réduire au maximum la consommation en énergie de votre cuisine, préférez les appareils qui possèdent une option manuelle ou ceux que l’on peut activer à bicyclette. Cela va vous donner l’opportunité de travailler vos muscles au quotidien.

Si l’espace d’on vous disposez le permet, commencez à créer votre propre jardin potager. Cela fera également beaucoup de bien à votre portefeuille ! À défaut d’espace de plantation, vous pouvez vous tourner vers la location de jardin ou alors effectuer vos courses le plus près possible.