Focus sur le recyclage dans le secteur automobile

L’abandon d’un véhicule hors d’usage est interdit par la loi pour des raisons d’ordre environnementales. Lorsqu’une voiture est usagée, certaines de ses pièces peuvent être réutilisées, valorisées ou recyclées. Dans cet article, nous allons nous pencher sur le recyclage automobile.

Comment savoir si votre véhicule est hors d’usage?

Avant de contacter un démolisseur agréé, il faut d’abord s’assurer que votre voiture est belle est bien hors d’usage. D’après la loi, un véhicule est considéré comme hors d’usage lorsqu’il a subi des dommages importants rendant sa réparation et sa circulation impossibles. D’après les recherches, on recense près d’un million et demie de véhicules en fin de vie chaque année dans l’hexagone.

Qui contacter pour se délester d”un VHU

Quand vient le moment de vous séparer de votre véhicule hors d’usage, vous devrez contacter un centre agréé comme la société Nouvelle de récupération, située à Baie-Mahault, en Guadeloupe. Cette société possède plus de 30 ans d’expérience dans la récupération, la destruction et le recyclage de VHU et d’épaves. D’ailleurs, elle possède un centre de recyclage permettant de trier et de revaloriser les métaux ferreux et non ferreux. Un détail à prendre en compte : l’entreprise La Nouvelle de récupération est la seule à être mandatée par les importateurs de véhicules de la Guadeloupe pour la récupération et le traitement de VHU. Elle propose ses services aux particuliers, aux entreprises et aux collectivités.

Quelles sont les démarches à suivre pour se séparer d’un VHU ?

La première étape est de vous rendre à la préfecture pour vous informer sur la liste des démolisseurs et broyeurs agréés de votre ville. Si vous n’avez pas assez de temps, vous pouvez consulter le site de la préfecture.

Quelles sont les étapes du recyclage d’un VHU ?

Lorsque vous confiez votre VHU à un démolisseur agréé, ce dernier entame toute une série d’opération avant le triage et le recyclage à proprement parler. Les détails ci-dessous.

La dépollution

La dépollution est la première étape réalisée par un centre agréé. Durant cette étape, les déchets dangereux sont retirés. Il s’agit, entre autres, des liquides de frein et de refroidissement, des filtres à gasoil, du filtre à huile, des boîtes de vitesses et des fluides de climatisation.

Le démontage

Cette deuxième opération consiste à enlever et à trier les différentes pièces. Quelques-unes seront récupérées et revendues d’occasion.

Le broyage

Le broyage est l’avant-dernière étape avant le recyclage. Elle se caractérise par la séparation des matières restantes comme le plastique, l’aluminium et l’acier.

Le recyclage

Nous y voilà : les éléments recyclables seront traités pour être transformés en différents produits comme de l’huile de base et du carburant pour les usines industrielles.

Quels sont les éléments que l’on peut recycler dans une voiture ?

Les éléments recyclables dans une voiture sont nombreux.

Les pneus

Les pneus peuvent être transformés en granulés de caoutchouc et de poudre qui serviront dans les domaines de la construction et du commerce du caoutchouc.

L’huile moteur

L’huile moteur, après avoir fait l’objet d’une vidange, est extrêmement dangereuse pour l’environnement. Néanmoins, elle peut être transformée en une nouvelle huile de base qui sera utilisée dans les entrepôts industriels.

Les ampoules

Les ampoules servant à l’éclairage des voitures peuvent contenir des matières précieuses et des terres rares. Elles peuvent être recyclées et transformées en d’autres produits qui trouveront de nouvelles applications dans le secteur du bâtiment.

Le plastique

Le plastique est l’élément constitutif des portières, des pare-chocs, du tableau de bord et des essuie-glaces d’une voiture. Lorsqu’il est recyclé, il servira dans d’autres branches comme l’industrie textile.

Les métaux

Les métaux sont recyclables à l’infini. Ils seront transformés en différents éléments qui seront utilisés dans le secteur agroalimentaire et dans la construction.