Ce qu’il faut savoir sur le recyclage des métaux

recyclage des métaux

Pour des raisons de santé et d’écologie , le recyclage de métaux est indispensable. Tour d’horizon sur le recyclage des métaux.

En quoi consiste le recyclage des métaux ?

Le recyclage des métaux concerne surtout le recyclage de l’acier et de l’aluminium. Si l’acier rouillé est abandonné dans la nature, il met entre 5 à 10 ans pour disparaître complètement.

L’aluminium est à 100 % recyclable. Il est même possible de le recycler infiniment comme le verre. Avec le recyclage de l’aluminium, il est possible d’avoir une économie énergétique non-négligeable de 95 % de l’énergie nécessaire pour la production de l’aluminium première fusion.

Les raisons pour recycler les métaux

Plusieurs raisons poussent à rendre le recyclage des métaux plus que nécessaire :

  • Extraire des métaux dans des mines s’avère être une opération très polluante.

  • Le recyclage contribue à la prévention de dégâts environnementaux miniers. En effet, l’extraction de ces ressources naturelles est une activité assez destructrice qui peut endommager l’écosystème.

  • Le recyclage des métaux permet de limiter la pollution de l’atmosphère, sols et de la déforestation.

  • Les matières premières telles que le bois, les métaux et autres sont économisés, car leur extraction diminue.

  • Pour séparer le métal de l’oxygène qui se trouve dedans, il faut traiter le minerai brut en utilisant de forts courants électriques. Ainsi, son recyclage permet de réaliser des économies d’énergie.

  • Si les métaux ne sont pas triés et recyclés, une nuisance environnementale importante va se produire. Leur incinération découle des gaz polluants.

  • L’état des réserves de minerai qui sont connues est préoccupant.

Le déroulement du recyclage des métaux

Après que les consommateurs aient trié les métaux, ils seront encore triés dans les centres de traitement spécifiques comme chez la société RN3 FERS ET METAUX qui est spécialisée dans le recyclage de métaux. Les matières ferreuses qui sont attirées par des aimants comme l’acier et le fer sont séparés des matières non ferreuses tels que le cuivre, les métaux précieux, l’aluminium. Après, il y aura encore un autre tri des métaux avec plus de précision.

Après avoir été broyés, laminés et lavés, les métaux sont fondus et purifiés. Ces derniers vont être utilisés pour créer de nouveaux produits finis.

Les matériaux à recycler :

Le consommateur doit rassembler les boîtes de conserves, les canettes, les bombes aérosol et les bidons métalliques vides, toutes boîtes métalliques, ferrailles…

Que vous travailliez dans le secteur commercial ou en particulier, sachez que les métaux dans ces produits sont récupérables : barbecue, ensemble de patio, électroménagers, différents éléments de la plomberie, souffleuse et tendeuses, machineries lourdes et agricoles, piscines et chauffe-eau, fils électriques, bicyclettes, roues d’aluminium, batterie d’automobile, etc.

Les métaux à ne pas recycler : ce n’est pas la peine de trier le papier aluminium utilisé dans la cuisine tout comme les emballages de chocolat.

Recyclage des métaux venant des automobiles

L’habitude de jeter une voiture dans un ravin ou abandonnée dans la nature est maintenant révolue. Le recyclage de nombreux véhicules usagés est un enjeu environnemental très important. Ce sont surtout les VHU qui sont considérés comme toxiques. En effet, ils contiennent une batterie, de l’huile de vidange, un fluide de climatisation, des éléments explosifs tels que les airbags. Tout cela impose un recyclage strict.

Ces éléments peuvent dégager des substances dangereuses pour le sol et dans les eaux ou même provoquer des accidents.

Les pièces à réutiliser sont surtout les métaux. Ils peuvent être récupérés et transformés en matières premières très utiles. Les autres pièces détachées peuvent servir à la réparation des véhicules qui sont encore en état de fonctionner.

La partie qui ne peut être recyclée concerne essentiellement les matières plastiques.