Tout ce qu’il faut savoir sur la fabrication de fioul domestique

Généralement composé d’hydrocarbures, d’organiques soufrés, oxygénés et azotés, le pétrole brut est un fluide inutilisable sans transformation. Le fioul domestique, quant à lui, est issu de la transformation du pétrole. Il fournit de l’énergie sûre, offrant l’avantage de produire de la chaleur de manière homogène. Découvrez à travers ce guide l’essentiel à connaître concernant le fioul domestique.

Les étapes de l’extraction du pétrole

L’identification du gisement pétrolier

Avant l’extraction du pétrole du sol, la première étape du processus est de localiser les gisements pétroliers exploitables. D’ailleurs, des études sismiques sont menées pour le repérage des structures géologiques contenant du pétrole. Cependant, il existe différentes techniques pour identifier des gisements pétroliers tels que le déclenchement d’un explosif souterrain, l’utilisation de magnétomètres et de gravimètres, l’utilisation d’imagerie sismique.

Le forage

Après la localisation d’une poche de pétrole suffisamment rentable, les professionnels du domaine procèdent à l’installation d’une plateforme pétrolière, au forage d’un puits et à la mise en place d’un tubage d’acier. Il est nécessaire de creuser d’autres trous à la base du puits afin d’aspirer le pétrole à travers le tube. En surface, un système de vannes doit être installé pour réguler la pression et les débits.

La récupération du pétrole

La dernière étape de l’extraction consiste en la récupération du pétrole dans les gisements. Ces méthodes sont appliquées si l’extraction reste tout de même rentable. D’ailleurs, il existe plusieurs techniques pour la récupération de pétrole, parmi lesquelles :

  • la récupération primaire : il est possible de récupérer le pétrole grâce à une série de phénomènes naturels. D’une part, l’eau présente dans le sol déplace le pétrole vers la base du puits. D’autre part, la diffusion du gaz permet de récupérer le pétrole. En effet, le taux de récupération du pétrole est important, même si cela dépend de la quantité de gaz présente dans le sol. Dans ce cas, il est nécessaire de mettre en place un réseau de canalisations conduisant le pétrole vers des zones de stockage et de traitement.

  • la récupération secondaire : il est nécessaire d’injecter des fluides, car plus le gisement est exploité, moins ces phénomènes naturels sont actifs (eau, gaz naturel, air, dioxyde de carbone…). Moins rentable, cette méthode requiert plus d’énergie et permet de récupérer peu de pétrole.

  • la récupération tertiaire

Les méthodes de récupération se sont améliorées au fil du temps. Certaines entreprises injectent de la vapeur, des agents tensioactifs ou encore des microbes spécifiques dans le puits pétrolier, afin de récupérer du pétrole.

Les différentes étapes du raffinage de pétrole

La distillation du pétrole

La distillation permet notamment d’extraire les composants du pétrole en fonction de leur poids. Les molécules les plus lourdes (coupes lourdes) tombent et sont utilisées pour la fabrication du bitume et de la paraffine. Les molécules moyennes (coupes moyennes), quant à elles, serviront à la fabrication du fioul domestique, du kérosène et du diesel. Les molécules plus légères (coupes légères) permettront d’obtenir du gaz (propane, butane) et des essences.

La conversion du pétrole

La conversion du pétrole consiste à décomposer les coupes lourdes, afin de récupérer des coupes légères. Ces dernières serviront à la fabrication du fioul domestique, du kérosène, des essences et du diesel. En d’autres termes, la conversion de pétrole peut s’effectuer par hydrocraquage ou vapocraquage.

L’optimisation du fioul

Les normes européennes imposent la composition de soufre pour le fioul domestique. L’optimisation du fioul est effectuée grâce à l’hydrodésulfuration. Ce procédé permet de réduire les substances indésirables dans le fioul telles que le soufre, le plomb, etc.

Le mélange du fioul

Les produits issus du raffinage sont mélangés entre eux dans des proportions adaptées aux spécifications techniques. Un fioul de qualité supérieure comme le fioul Qualy+ présente une meilleure tenue au froid, une meilleure combustion et une odeur moins forte.

Cependant, le prix du fioul domestique reste opaque pour les consommateurs. En effet, le prix d’achat du pétrole brut représente environ 50 % du prix de vente. Quoi qu’il en soit, vous pouvez faire appel à une entreprise comme Sarl Marquet – Calor Fioul. Elle vous propose la livraison de fioul domestique à Chalon-sur-Saône et alentour. Elle possède un stockage de 240 000 litres de produit fioul et gasoil non routier, ce qui permet un approvisionnement sécurisé sans rupture de stock.