Qu’est-ce que l’éco conception ? Comment ça marche ?

La durabilité est un terme général qui englobe de nombreux aspects de la façon dont nous vivons et agissons dans le monde. Plus qu’un simple mot à la mode, il s’agit d’une manière de penser à la façon dont nos actions d’aujourd’hui peuvent avoir des effets durables demain. Dans le secteur du design, cette évolution vers la création de produits durables est connue sous le nom de “design vert” ou “design durable”. Et cela ne s’applique pas seulement aux produits écologiques, mais à tout ce qui va de la mode au mobilier en passant par l’architecture – tout ce qui présente un attrait visuel et une fonctionnalité. Un article du site Designers Who Care explique que la conception écologique repose sur trois principes différents : la réduction de l’impact négatif de la production, de l’utilisation et de l’élimination, l’augmentation de l’impact positif des matériaux et l’utilisation de ressources naturelles renouvelables.

Réduire les déchets dans le processus de production

La première étape de la conception d’un produit durable consiste à minimiser l’impact de la production. Il s’agit notamment d’utiliser moins de ressources en premier lieu. Les concepteurs peuvent réduire l’impact de la production de textiles, de papier et d’autres matériaux en choisissant des matériaux durables dont la fabrication ne nécessite pas autant d’énergie ou de ressources. Parmi les exemples de matériaux durables, citons le papier recyclé, les tissus recyclés, le chanvre, le plastique recyclé, les tissus à base de soja et les plastiques biodégradables. Les designers peuvent également utiliser moins de ressources dans le processus de production en faisant preuve de créativité dans leurs créations et en utilisant moins de matériaux pour fabriquer chaque produit. Trouver des moyens de réduire la quantité de tissu utilisée dans un vêtement. Réduire la quantité de papier utilisée dans les emballages. en utilisant des matériaux légers dans la mesure du possible.

Utiliser des matériaux renouvelables, recyclables et non toxiques.

Une fois que vous avez minimisé les déchets dans le processus de production, il est temps de penser aux matériaux. La deuxième étape de la conception durable consiste à choisir des matériaux qui ont un faible impact sur l’environnement et qui peuvent être recyclés ou réutilisés. Les concepteurs peuvent utiliser des matériaux renouvelables, comme le chanvre et le bambou, qui peuvent être récoltés de manière durable sans nuire à l’environnement. Ils peuvent également utiliser des matériaux recyclables comme les métaux, le papier et le plastique, ainsi que des matériaux biodégradables comme le papier et les tissus fabriqués à partir de soja. Les designers peuvent également choisir des matériaux non toxiques qui ne polluent pas l’environnement ou les personnes qui les utilisent. Il s’agit notamment d’encres, de teintures, de peintures et d’adhésifs non toxiques. Pour rendre le produit aussi écologique que possible, les designers peuvent choisir des matériaux recyclés et des matériaux non toxiques qui peuvent être recyclés.

Améliorer les pratiques environnementales du fabricant

La troisième partie de la conception pour la durabilité consiste à interroger les fabricants sur leurs pratiques environnementales. L’usine utilise-t-elle des énergies renouvelables ? Les travailleurs reçoivent-ils un salaire décent ? Comment les travailleurs sont-ils traités ? Comment les déchets sont-ils éliminés ? Si les fabricants utilisent déjà des matériaux et des pratiques durables, alors leurs produits sont déjà plus durables que les autres. Mais si ce n’est pas le cas, les designers peuvent travailler avec les fabricants pour améliorer leurs pratiques environnementales, comme par exemple en suivant les conseils et préconisations donnés sur ce site. Cela peut être aussi simple que de les interroger sur les matériaux et les méthodes qu’ils utilisent, puis de mettre ces pratiques en conformité. Les concepteurs peuvent également demander si les fabricants sont transparents quant à leurs pratiques et s’ils sont prêts à ouvrir leurs livres pour montrer comment ils fonctionnent. Cela vous permettra de savoir si le fabricant est digne de confiance et s’il s’engage à atteindre les mêmes objectifs de durabilité que vous.

Penser au-delà du produit lui-même

Tous ces exemples sont principalement axés sur le produit lui-même. Mais la durabilité ne se limite pas à la conception et aux matériaux d’un seul produit. Elle concerne également la distribution et le transport. Comment le produit passe-t-il du fabricant au consommateur ? Comment est-il emballé pour être expédié ? Quels sont les sous-produits de ce processus ? Les concepteurs peuvent également considérer la valeur au-delà de leurs produits. Les produits conçus pour la durabilité peuvent avoir un effet positif au-delà de l’environnement. Ils peuvent inspirer le changement social et le développement humain, et être utilisés comme outils pour apporter de réels changements dans la vie des gens. Les designers peuvent contribuer à rendre les produits durables accessibles à tous. Ils peuvent également utiliser leur travail pour inciter les gens à apporter des changements dans leur propre vie. Par exemple, un designer qui crée une ligne de vêtements durables pourrait également publier un article expliquant comment les gens peuvent apporter des changements dans leur propre vie, par exemple en réduisant leur empreinte carbone.

Conclusion

La conception de produits durables est un défi, mais aussi une source de satisfaction. Cela implique de poser beaucoup de questions et de faire beaucoup de compromis. Mais le résultat final est un produit qui a un impact positif sur le monde. Les concepteurs peuvent rendre les produits durables accessibles à tous en choisissant des matériaux abordables. Ils peuvent également rendre un produit durable encore plus durable en le concevant de manière à ce qu’il soit plus facile à réparer, à réutiliser ou à recycler.